LE DIGITAL DANS L’ENTREPRISE : UNE PERCEPTION ENCORE AMBIGUE

LE DIGITAL DANS L’ENTREPRISE : UNE PERCEPTION ENCORE AMBIGUE

31 janvier 2018 par actency
LE DIGITAL DANS L’ENTREPRISE : UNE PERCEPTION ENCORE AMBIGUE

Comment les collaborateurs et managers appréhendent-ils le Digital dans les grandes entreprises et les ETI (Entreprises de taille intermédiaire) ? Voici les principales tendances, grâce au baromètre réalisé par le cabinet Julhiet Sterwen avec le concours de l’IFOP.

 

Ils sont 62% (74% pour les managers et 58 % pour les non-managers) à être conscients de vivre une véritable révolution, ce qui marque une progression de 9% par rapport à 2016. 

Mais en réalité, les sentiments sont parfois mitigés quant aux apports / impacts du Numérique. Examinons les principales tendances selon les points de vue du Dr Jekyll et de Mr Hyde. 

 

Côté Docteur Jekyll… 

 

Voici les tendances positives observées par les salariés managers / non managers. 

  • 73% des collaborateurs, toutes catégories confondues, estiment que la transformation numérique est positive pour l’entreprise. 
  • 77% des collaborateurs estiment que la transformation numérique leur fait gagner du temps. 
  • 53% des salariés estiment que le digital leur apporte du bien–être au travail 
  • 81% des salariés pensent pouvoir interagir plus facilement 
  • 8% des managers pensent que les outils digitaux permettent une meilleure organisation du travail 

 

Mais la magie s’éclipse entre 2016 et 2017… 

  • Ils sont toujours 64% à se trouver plus efficaces grâce au digital, toutefois en repli par rapport à 2016 avec 72% 
  • Si, en 2017, 65 % se trouvent plus autonomes grâce au Digital, ils étaient 72% en 2016 

 

… et côté Mister Hyde 

 

La transformation digitale aurait cependant une face obscure… 

  • 69% des salariés se sentent davantage « sous pression » estimant qu’on leur demande toujours plus. 
  • 50% des collaborateurs regrette un manque d’accompagnement sur le plan de la communication ou de la formation. La preuve : 1/3 des salariés équipés d’outils de travail collaboratif ne s’en sont jamais servi. 
  • 81% des salariés estiment oppressant le fait de devoir « être de plus en plus réactif ». 

 

La prise de conscience semble donc en route, reste maintenant à communiquer, médiatiser, et surtout, surtout accompagner dans les entreprises.

Rubrique