UX-webdesign 2017

Tendances webdesign 2017

2 mars 2017 par Actency Market…
Tendances webdesign 2017

Voici un petit avant-goût de ce que nous réserve 2017 sur le plan du Webdesign. Certaines de ces tendances sont déjà connues et poursuivent sur leur lancée, mais des nouveautés se profilent à l’horizon… Laissez-vous surprendre ! 

L’accès rapide, ou “Time-saving design”

Une simplifications à l'extrême, souvent soutenue par les nouvelles possibilités techniques permettant d’obtenir une interface réellement dédiée à ce que l’utilisateur souhaite faire en arrivant sur la page. Quand l’utilisateur ne veut (ou ne doit) faire qu’une seule chose, autant ne pas le perdre et lui servir directement !

Airbnb-Homepage

On ne peut pas être perdu en arrivant sur Airbnb

 


Pour utiliser HotelTonight, vous devez télécharger l’appli, et ça se sait.

 

La fin des homepages

Elles sont toujours présentes, mais elles se tournent de plus en plus vers un contenu personnalisé en fonction de l’utilisateur.

 

Actency : Trois homepages vous attendent en fonction de votre profil.

 

Uber “Client   / Uber “recrutement

 

Le flat design (eh oui, toujours mais amélioré)

Il est toujours là, depuis bien 3 ou 4 ans le flat design règne sur le Web. Après l’envie (et la nécessité) de ressembler aux autres pour les avantages de la formule (flexibilité, responsive, etc…), apparaît à nouveau le besoin de se démarquer graphiquement. Autrement dit, le casse-tête de l’année 2017 : se fondre dans le Flat design tout en se différenciant. Oui, c’est possible, moyennant quelques particularités...

Les photos en mieux

L’usage du cinemagraph (animation en boucle d’une partie d’une photo) a permis de renouveler les grandes images présentes souvent en haut des pages d’accueil en créant de la vie, de la profondeur.


 

Bon en screenshot ça rend pas aussi bien que

 

Les navigations encore simplifiées

Simplifier la navigation c’est plutôt une bonne idée. Trop d’info risque de toute façon de perdre l’utilisateur. Et puisque vous avez lu les paragraphes précédents vous savez qu’on essaie de proposer à l’utilisateur uniquement ce qu’il est venu chercher. Alors une navigation…

Sixt applique à la lettre le fait de raccourcir le parcours de l’utilisateur. Si celui-ci cherche une autre information il sera bien prêt à concéder un clic pour ouvrir la navigation complète.

 

Plus d’interactions, plus discrètes

Ce sont de petites choses qui comptent. Un rollover animé, un zoom qui apparaît au survol d’une photo produit… ces micro-interactions rendent le web plus humain, plus vivant et plus naturel.

Une barre rempli le titre de l’article sur la droite de la page en même temps qu’on scroll dans l’article, indiquant où en en est dans la lecture.

 

Sur la boutique ASOS, lors du scroll un avion traverse la page mettant l’accent sur la livraison gratuite. D’abord je me dit que c’est cool… comme ASOS sans doute, et puis j’achète.

 

Les réseaux sociaux

Ils sont de plus en plus présents : les marques s’en servaient déjà pour briser la distance avec leurs clients. Ils prennent une nouvelle dimension et  apparaissent maintenant comme une source de contenu  à part entière.

Le flux twitter de PSA comme une remontée d’actualités sur la home du groupe PSA

 

Des avions, des trains, des drapeaux… General Electrics se positionne sur les passions et se sert d’Instagram pour vendre “du rêve” plutôt que des centrales électriques.

Rubrique