Des campagnes sans BounceBack, c'est possible !

Des campagnes sans BounceBack, c'est possible !

18 janvier 2017 par Actency Market…

Pour ne pas être blacklisté ou ne pas faire baisser votre sender score, il y a plusieurs éléments à éviter ou de bonnes pratiques à mettre en place dans vos campagnes emailing…

1. Les Bonnes pratiques pour vos objets d’emails :

- Préférez les objets d’emails courts : 40 caractères, 50 caractères maximum (cela inclut les espaces)
- Évitez au maximum les majuscules, les espaces, la ponctuation et les caractères spéciaux. Les chiffres et points d’exclamations sont à exclure totalement
- N’utilisez pas de mots qui expriment l’urgence ou les réductions. Le sigle pourcentage est à bannir

 
  • Gratuit
  • Réduction
  • Promotion
  • Prix
  • Offre
  • Acheter
  • Obtenir
  • Limiter
  • Promotion
  • Finance
  • Marcher
  • Maintenant
 

- Les serveurs ont une liste de mots ou caractères spéciaux identifiés comme spam.

Le mieux est de tester votre objet d’email avant de les appliquer à vos envois :
Envoyer le même email avec 2 objets différents sur un échantillon du segment et vérifiez avec quel objet vous avez le plus grand taux d’ouverture.
Effectuez ensuite votre envoi avec l’objet qui a obtenu le meilleur score.

2. Dans le corps de votre email :

Dans la structure de votre email, essayez d’avoir un ratio de 50% d’images et 50% de texte : avoir trop d’images dans son email, c’est prendre le risque d’être identifié en spam par les serveurs. Si au contraire vous avez trop de texte, le contact n’aura pas envie de lire le contenu de votre email.

Personnalisez l’email si vous avez les informations du contact dans votre base de données. Il est important de vérifier la qualité de votre base de données avant d’effectuer un envoi « personnalisé ».

Assurez-vous que les adresses email mises dans les sections « from » et « reply to » soient valides. Il est également préférable d’avoir un nom dans la section « sender » lors de votre envoi.

3. Pour votre segmentation :

Une fois que vous avez construit votre base de données, n’utilisez plus de base externe. Sur la base que vous aurez achetée, très peu de contacts seront vraiment intéressés par votre courriel. Vous obtiendrez un fort taux de désabonnement, ce qui fera baisser votre sender score et le ROI sera très faible.

Les contacts qui se sont désinscrits sont à exclure automatiquement de vos segments.

  • Il est illégal de les cibler après désinscriptions
  • Même si vous incluez dans votre segment, la plateforme d’envoi les bloquera par la suite et fera baisser les bons résultats de votre campagne.

 

4. Anticiper le bounceback / Warming :

Afin d’éviter le hard bounceback, il est important de savoir de quoi il s’agit exactement.

HardBounceback : votre message est tout simplement refusé. Il peut y avoir plusieurs raisons :

  • L’email address domain n’existe pas
  • L’adresse email n’existe pas (faute de frappe ou adresse obsolète)
  • Le serveur du destinataire a complètement bloqué vos envois
Lors de votre première campagne emailing, ciblez toute votre base de données. Cela vous permettra d’identifier tout de suite les hard bouncebacks et de mener à bien les opérations nécessaires pour améliorer votre sender score pour les campagnes à venir. Vous pourrez identifier les adresses qui sont obsolètes ou fausses et corriger les erreurs dans les adresses de votre base.

 

Rubrique