4 étapes pour faire le bilan de votre marketing digital

4 étapes pour faire le bilan de votre marketing digital

20 décembre 2018 par webadmin
4-etapes-bilan-marketing-digital

 

C’est l’heure des bilans. Et pour les professionnels du marketing, qui dit bilan, dit analyse des retombées de sa stratégie marketing digital. Pour cela, il va falloir inspecter chaque recoin : les résultats, évidemment, mais également les pratiques et les méthodes employées pour établir ou améliorer votre présence en ligne, avec l’objectif de repérer les bonnes pratiques et optimiser sa stratégie.

 

Afin que votre audit soit pertinent, et vous permette d’optimiser votre stratégie, gardez en tête vos objectifs principaux, selon les 4 phases du cycle d’achat :

  • Attraction : la phase pendant laquelle vous concentrez vos actions sur votre visibilité et l’attraction de visiteurs sur votre site
  • Intérêt : la phase dans laquelle vous entrenez l’intérêt des visiteurs
  • Conversion : phase cruciale puisqu’il s’agit de convertir vos visiteurs en clients
  • Fidélisation : dernière étape, et non des moindres, fidéliser votre clientèle

Et pour ceux qui tirerait de cet article les mauvaises conclusions, rappelons dès à présent qu’il n’est nullement nécessaire, ni même conseillé d’attendre la fin de l’année (civile ou fiscale) pour s’atteler à cet audit. Idéalement, vous suivez d’ailleurs avec attention et régularité les KPI de vos actions de marketing digital, et en profitez pour optimiser au fur et à mesure. Néanmoins, faire le point sur les résultats “cumulés” de l’année permettent de mieux commencer l’année suivante.


Alors, que faut-il auditer ?

       SITE INTERNET

Commencez par faire un petit audit des performances techniques de votre site web via un outil online comme ceux mis à disposition par Hubspot ou Google. Ces outils vous permettront de vous assurer que votre site assure à différents niveaux :

 

  • Performances techniques : vitesse de chargement, poids de vos pages, redirections, etc. Les optimiser est crucial pour augmenter votre trafic, vox taux de conversion et donc la génération de leads, et de revenus.
  • Accessibilité (ou responsivité) : de plus en plus d’internautes naviguent sur leur mobile. Faites en sorte de leur offrir une expérience de navigation agréable, ou ils iront simplement voir ailleurs !
  • SEO : votre site est-il prêt à être trouvé par les moteurs de recherche ?
  • Sécurité : en ces temps tourmentés, assurez-vous de sécurisez votre site web. Cela rassurera également vos visiteurs.

Si vous n’avez pas encore pu vérifier cette information, pourtant primordiale, assure-vous que votre offre est claire, et que votre site est ergonomique. Dans le doute, demandez l’assistance d’utilisateurs via un outil comme Usability Hub. 

 

       REFERENCEMENT 


SEO


Vous n’ignorez pas que les algorithmes Google ne sont pas statiques, loin de là. Logiquement, vous monitorez vos résultats de façon régulière afin de pouvoir adapter et optimiser votre stratégie SEO.


Faites une recherche sur les mots-clés que vous utilisez, et cherchez-en de nouveaux : comme les algorithmes Google, le vocable utilisé peut évoluer d’une année à l’autre. Et ne négligez pas la recherche vocale : avec 42% des utilisateurs de Google (au Royaume Uni, certes, mais cela démontre une tendance en hausse) qui affirment l’utiliser au quotidien, ce serait se priver d’une importante source de traffic !


SEA


Si vous menez des campagnes publicitaires, il vous faudra bien sûr également vous pencher sur celles-ci et identifier les plus efficaces.


      CONTENT MARKETING

En toute logique, vous aviez défini des objectifs (SMART, of course) pour votre marketing de contenu. Partant de là, recensez-vous contenus et classez-les :

 

  • Les articles les plus performants (ceux qui ont obtenu le plus de visites)
  • Les articles les plus engageants (ceux qui ont été le plus commentés, partagés, etc.)
  • Les articles avec le meilleurs taux d’engagement sur les réseaux sociaux
  • Les contenus avec le plus fort taux de clics (qui ont mené  vers une autre page de votre site)
  • Les contenus les moins performants (ceux ayant obtenu le moins de visites)

Voilà : vous avez identifié les contenus qui ont le mieux répondu à votre objectif, et ainsi optimiser votre content marketing pour 2019 !

Vous ne savez pas comment définir vos objectifs SMART ? Téléchargez notre template ici !

 

     SOCIAL MARKETING


Votre stratégie social media répond également à des objectifs. Pourquoi Facebook, Twitter ou LinkedIn ? Quels sont les indicateurs importants ? 

  • Assurez-vous que les indicateurs importants sont en hausse
  • Clics sur vos liens
  • Volume de votre communauté
  • Taux d’engagement

Pensez également à la qualité de votre audience : vos abonnés correspondent-ils à vos buyer personae ?
Twitter et Facebook vous donneront des données démographiques assez ténues, mais qui vous permettront de vérifier la cohérence avec vos buyer personae. Twitter est un peu plus généreux puisque vous pourrez y vérifier les centres d’intérêt de vos abonnés. Enfin, dans un contexte B2B, LinkedIn vous donnera des informations précises sur le secteur d’activité, la taille des entreprises, ou encore la localisation géographique.


Et si vous n’avez pas encore audité vos contenus réseaux sociaux, c’est le moment : identifier les publications avec les meilleurs taux d’engagement, de clics, ou de partage. Allez dans le détail : format, heure et date de publication, couleurs, CTA, contenu mis en avant, etc. 
Un coup de pouce dans l’élaboration de votre stratégie éditoriale à venir.  


Ici aussi, une veille régulière vous permettra d’ajuster et d’optimiser votre stratégie en temps réel, avec, à la clé, de meilleurs résultats et un bilan final forcément meilleur. 

 

Vous ne savez malgré tout pas par quoi commencer ? Ou vous ne savez pas comment optimiser votre stratégie, malgré votre audit ? Faites appel à nos experts !
 

Rubrique